Faites enlever et valorisez
votre épave gratuitement !

Assurance auto : tout savoir sur la mise en épave

Voir son véhicule se transformer en voiture épave peut malheureusement arriver à n’importe quel conducteur. Avoir cette étiquette sur sa voiture veut dire qu’elle est devenue « hors service ». Cela peut arriver à la suite d’un accident ou d’un vol. Contre ce scénario, sachez que les assureurs ont des solutions suivant les contrats d’assurance auto. C’est pour cela qu’il est important de bien comparer les devis d’assurance auto, pour cela n’hésitez pas à utiliser un comparateur comme LesFurets.com.

Un expert pour déterminer ce statut d’épave

Une voiture ne devient pas épave sans aucune raison. Certains accidents étant plus graves que d’autres, il est possible qu’après un -voire plusieurs tonneaux- par exemple, votre véhicule soit gravement endommagé. Dans une telle situation (et même pour les plus minimes), l’assureur de la victime envoie un expert pour constater les dégâts et aussi mettre en lumière la responsabilité de l’assuré. La décision lui revient totalement et le propriétaire doit attendre ce jugement.

Deux scénarios peuvent conduire à cette conclusion. Parfois, le véhicule est tellement accidenté qu’il n’est plus nécessaire de le réparer, la valeur des réparations étant supérieure au rachat du même véhicule. L’autre situation est celle où les réparations sont impossibles à la vue de l’état du véhicule (suite à un incendie, un long séjour dans l’eau, etc.). Dans ces deux cas, l’expert classe le véhicule dans la catégorie épave (techniquement non réparable)  ou VGE pour Véhicule gravement endommagé. Si tel est le cas de votre voiture, vous n’êtes plus en droit de l’utiliser et son certificat d’immatriculation n’est plus valable.

L’indemnisation dépend de l’offre d’assurance choisie

Une fois cette sentence tombée, l’assureur peut vous proposer un remboursement. Il ne s’agit pas ici du prix neuf du véhicule mais de la valeur de sa cote juste avant l’accident. Cela s’appelle la VRADE pour Valeur de remplacement à dire d’expert. Les plus prévoyants peuvent aussi souscrire une garantie valeur à neuf pour être mieux couvert dans ce type de situation.

Partant du principe que tous les assurés n’ont pas le même contrat, les assureurs n’indemnisent pas chaque conducteur. En effet, si vous avez une assurance au tiers et êtes responsable de l’accident, la compagnie ne devrait pas vous rembourser. Tout simplement car un contrat au tiers ne prend pas en charge les dommages matériels de l’assuré.

En revanche, avec une assurance auto tous risques, l’assureur vous proposera cette fameuse VRADE que vous soyez ou non responsable de l’incident.

Les délais pour se faire indemniser

Une compagnie d’assurance a 15 jours pour informer l’assuré de la somme proposée suite à l’avis de l’expert. Du côté du particulier, il dispose de 30 jours pour dire si oui ou non il accepte cette somme de remplacement. L’absence de réponse traduit un refus  tandis qu’il est tout à fait possible de demander à un autre expert d’intervenir afin de proposer une nouvelle offre.

Une épave ne finit pas n’importe où

Enfin, une voiture dite épave doit terminer sa vie dans un centre VHU (Véhicule hors d’usage) agréé par l’État. C’est uniquement à cet endroit que des professionnels peuvent dépolluer les véhicules, et séparer les différents éléments d’une voiture afin de les recycler. D’ailleurs, sachez que l’abandon d’un véhicule est puni par la loi.

 

Nous contacter